recette, campervan, bouffe, écologie, minimalisme, cuisiner, organisation, campingcar, roadtrip, voyage, environnement

Parlons bouffe, espace et écologie en camping-car!

Quand on troque notre maison pour un campervan, que ce soit le temps de nos vacances ou à plus long terme, notre vie devient soudainement synonyme de légèreté. Ce petit espace permet exclusivement à nos articles utiles préférés de passer la porte coulissante. Et voilà qu’aussi positive puisse être l’expérience minimaliste, une gestion judicieuse de l’espace s’impose. C’est cet aspect que j’aborde avec vous aujourd’hui: Comment organiser efficacement la cuisine en van. Et pour répondre à l’éternelle question « Quoi manger en campervan », trouvez à la fin de cet article notre recette hivernale préférée!

*Nous avons conscience qu’une partie du plaisir de vivre l’aventure en van aménagée est de conserver un effet de surprise et de spontanéité à travers notre roadtrip. C’est avec le plus grand respect pour cet aspect que nous vous proposons ces astuces organisationnelles.

Astuces et suggestions

Avoir en tête les recettes que nous désirons réaliser durant le voyage, c’est la clé! Prévoir les ingrédients dont nous aurons besoin est la meilleure façon de ne pas en acheter trop et donc d’optimiser l’espace de rangement. Cela évite aussi de voir pourrir nos aliments ou de réaliser en pleine forêt que nous n’avons pas de cumin pour le dahl, par exemple.

Petit truc: Nous aimons sauvegarder dans les notes de nos téléphones les photos ou les recettes écrites que nous envisageons cuisiner.

Couper d’avance les légumes et les mettre dans des contenants (qui pourront ensuite être réutilisés pour ranger les restes/lunchs du lendemain) permet aux aliments de se conserver plus longtemps. Cela permet aussi de vider la poubelle moins souvent en évitant les retailles de légumes qui y pourrissent rapidement et attirent les petites mouches.

Petit truc: Une façon de conserver vos poissons et viandes plus longtemps est de les transférer dans des contenants hermétiques de verre; les bactéries s’y développent moins rapidement!

Cuire d’avance les céréales. Par exemple, les pâtes, mais aussi le quinoa, le riz, le millet, etc. Les céréales se conservent très bien une fois cuites, vous économiserez l’énergie du van et surtout, de la vaisselle et du temps!

Petit truc: Préparer les ingrédients d’avance permet aussi un rangement du frigidaire plus efficace, donc une fois de plus, moins de pertes.

Opter pour des aliments qui se conservent plus longtemps. Par exemple troquer la laitue pour du chou kale, la viande par des pois chiches ou du chou-fleur, le lait par du lait végétal, etc.

Petit truc : Pour détendre le kale: retirer la veine principale, le mettre dans un bol, ajouter un léger filet d’huile d’olive et mélanger (avec les mains idéalement). Le kale deviendra plus souple et donc beaucoup plus agréable à consommer avec votre vinaigrette préférée.

Manger frais en achetant ce qui est offert sur notre chemin nous permet de ne pas trop s’encombrer et improviser ce qui constituera notre repas du moment! C’est aussi une belle façon de découvrir les produits régionaux, rencontrer les petits producteurs, créer des liens pour les prochains voyages et surtout, se régaler!! C’est beaucoup ça, la vie en camping-car!

recette, campervan, bouffe, écologie, minimalisme, cuisiner, organisation, campingcar, roadtrip, voyage, environnement

Comme vous voyez, la préparation a plusieurs avantages. Le premier étant de permettre aux roadtrippers de profiter plus longtemps de chaque activité de camping en ayant peu de préparation à faire avant la cuisson. Elle permet aussi de créer moins de déchets sur la route, car un des défis en campervan est de trouver des endroits où disposer intelligemment du recyclage et des articles consignés. Chez VanLife MTL nos cœurs se serrent lorsque nous devons jeter le recyclage dans les poubelles et nous avons réalisé qu’en préparant nos aliments et en les mettant dans des contenants réutilisables nous réduisons notre impact environnemental. Nous espérons que cet article vous a donné quelques pistes!

La recette

Le chili vert de David

Ingrédients

• 2 c. à soupe d’huile d’olive
• 1 oignon jaune, haché
• 3-4 lb de poulet, bœuf ou protéine végétale de votre choix
• jus de 1 lime
• 4 gousses d’ail, hachées
• 1 c. à soupe de poudre de chili
• 1 c. à table de coriandre en poudre
• 1 c. à table de cumin
• 2 c. à table de sel
• 2 ½ tasses de bouillon de poulet
• 1 pot (16 onces) de salsa verte
• 1-2 boîtes d’haricots pinto ou autre
• ½ tasse de riz basmati blanc
• Coriandre pour la garniture
• Crème sure pour la garniture
• Quarts de limes pour le service

Préparation

Dans un chaudron, faire dorer les oignons dans l’huile d’olive à feu moyen. Ajouter l’ail, les épices et le sel et faire revenir jusqu’à ce que les épices soient odorantes, environ 1-2 minutes. Ajouter le poulet haché et cuire en défaisant le poulet avec une cuillère de bois, environ 5 minutes. Incorporer le jus de lime, les jalapenos, le bouillon de poulet, la salsa verte et les haricots et monter le feu pour amener à ébullition. Une fois le mélange bouillant, ajouter le riz et cuire jusqu’à tendreté, environ 20-30 minutes. Servir dans un bol, ajouter une cuillère de crème sure, de la coriandre et un quartier de lime.

Partager la #goodvibe :